CDO, pour le Chief Digital Officer ou  pour Chief Data Officer

Un même acronyme mais deux fonctions différentes.

Mon premier est aussi appelé Directeur de la transformation digitale. Il est le chef d’orchestre de la transformation digitale de son organisation. A la fois pilote et moteur de la transformation digitale, il est chargé d’instaurer la culture digitale à tous les niveaux de l’entreprise : directions, filiales, business unit, services, utilisateurs…

Ces dernières années un nombre croissant d’entreprise ont recruté ou nommé un Chief Digital Officer en charge de la transformation digitale de leur organisation. D’après l’étude Chief Digital Officer de Strategy& (PwC), en 2017 près de 20% des 2.500 plus grandes entreprises mondiales dispose d’un CDO.

Mon deuxième est le pilote stratégique des données, le fameux Big Data. Sa responsabilité principale est de coordonner les opérations de collecte de données (internes ou externes) et d’assurer leurs traitements à l’aide des différents systèmes informatiques et outils de bases de données (CRM, registres,…). La compilation et l’interprétation de ses données donnera notamment des informations précieuses concernant le profilage des clients et prospects de l’entreprise. Les stratégies marketing et commerciales de l’entreprise dépendent donc directement de son travail.

En résumé, deux fonctions différentes mais tout autant stratégiques à l’air du digital et du Big Data.