Le SD-WAN ou Software Defined Wide Area network (WAN) est un réseau étendu intelligent qui offre la possibilité de piloter des infrastructures physiques de manière virtuelle et centralisée. Le SD-WAN permettrait ainsi de tirer un meilleur parti de son infrastructure réseau.
Aujourd’hui le SD-WAN a le vent en poupe. Preuve en est, on le présente souvent comme la prochaine évolution majeure des Télécoms mais qu’en est-il vraiment ?

Etic revient sur les essentiels à savoir avant de se lancer dans un projet SD-WAN.

 

Qu’est-ce que la technologie SD-WAN ?

La technologie SD-WAN offre la possibilité de créer des réseaux hybrides associant différentes technologies d’accès (routage du trafic dynamique, création de connexions en temps réel, liens ADSL, VDSL, SDLS, FTTH, FTTO, 3G/4G/5G, …) en fonction de la bande passante disponible ou de critères prédéfinis.
Elle permet de simplifier la gestion et l’opérabilité du WAN (Réseau Privé Étendu) par un mécanisme d’identification et de priorisation intelligente et dynamique des flux.
Elle représente ainsi la 3ème génération de réseau, après l’IPsec (Internet Protocol Security) et le MPLS (Multi Protocol Label Switching).

Quelle est la différence entre un réseau WAN et un réseau SD-WAN ?

Pour obtenir un réseau WAN performant, les entreprises avaient pris l’habitude d’investir massivement notamment dans :

  • Des liens spéciaux et coûteux,
  • De nombreux équipements réseau,
  • Et de l’expertise technique nécessaire au paramétrage et la gestion quotidienne de l’ensemble.

À la différence, le SD-WAN permet d’améliorer la performance globale de son réseau sur chacun de ses sites en combinant différents types de liens internet peu onéreux (exemples : xDSL, fibre, 3G/4G, …).
Le gestionnaire dispose ainsi d’une vue d’ensemble et d’une gestion centralisée de son WAN.

 

Quels sont les avantages d’un réseau SD-WAN ?

Parmi les atouts du SD-WAN, on pourra citer :

  • Sa simplicité de configuration : La configuration de tous les sites est réalisable de manière centralisée « on line » (sites à distance compris) ce qui permet de disposer d’une vue d’ensemble de son réseau. Il est ainsi possible de réagir en temps réels face aux incidents et d’anticiper les potentiels problèmes.
  • Son agilité et sa flexibilité : Il permet de configurer rapidement des réseaux fiables et sécurisés en utilisant le type de liens le plus adapté pour chaque site.
  • La réduction des coûts : Il peut réduire les dépenses d’exploitation courantes notamment grâce à :
    –   L’élimination d’une dépendance à des lignes MPLS onéreuses,
    –   Le remplacement des routeurs vieillissants et la suppression de leurs contrats de maintenance coûteux,
    –   La simplification des tâches pour les administrateurs,
    –   La minimisation des configurations manuelles au profit de l’automatisation,
    –  …
  • L’amélioration de la qualité de service : Le SD-WAN offre une meilleure qualité de service à ses utilisateurs en raison de :
    –   La réduction des goulots d’étranglement qui permet de maintenir la fluidité du trafic,
    –   La customisation de la qualité de service en fonction des usages de chaque réseau local,
    –   L’utilisation des connexions plus efficaces pour les applications stratégiques,
    –  La réduction du risque de défaillance du réseau grâce à l’utilisation de plusieurs liens provenant de divers FAI (Fournisseurs d’Accès Internet),
    –  L’attribution de garanties de qualité de service (QoS) spécifiques pour les applications clés,
    – …

Un projet d’intégration est-il nécessaire ?

Bien que le déploiement soit simplifié, l’intégration d’un réseau SD-WAN ne doit pas pour autant être négligé. La phase de déploiement est généralement critique et complexe lorsqu’il s’agit de (re)construire un réseau privé d’entreprise.
Il est donc primordial d’analyser au préalable la façon dont le SD-Wan s’intégrera à votre architecture actuelle.
De même qu’il faudra s’assurer que l’architecture SD-WAN est en adéquation avec votre stratégie cloud.

La planification de phases de tests est également fortement recommandée. Elles permettront notamment de vérifier que la nouvelle architecture réseau respecte les priorités prédéfinies et de s’assurer de l’utilisation des bons types d’accès réseau.


Le MPLS va-t-il disparaître ?

Le SD-WAN ne va pour autant remplacer le MPLS, les deux vont coexister. En effet, la technologie SD-WAN même si elle peut être très pertinente n’est pas la réponse à tout ; elle ne répond pas notamment encore aux besoins en QoS des applications les plus sensibles.

Si vous utilisez par exemple votre réseau pour des applications métiers, de la voix ou des accès à des bases de données, vous risquez d’être rapidement confronté aux limites des architectures SD-WAN.
Dans ce cas, l’objectif n’est pas de remplacer un réseau MPLS par une infrastructure SD-WAN moins coûteuse mais bel est bien de construire une infrastructure hybride, orientée applications.


Qu’en est-il du marché du SD-WAN ?

Le cabinet Gartner* prévoit que d’ici la fin de l’année 2019, 30 % des entreprises devraient déployer un réseau SD-WAN. La forte croissance du marché mondial du SD-WAN attire de nombreux acteurs :

  • D’un côté les éditeurs / équipementiers
  • De l’autre les opérateurs SD-WAN

On retrouve ainsi pléthore d’acteurs sur le marché : constructeurs de matériels de routage, éditeurs de clients légers, spécialistes de l’optimisation WAN ou encore  nouveaux acteurs ou pure players SD-WAN.

ETIC Consulting vous propose un cadre complet et personnalisé pour vous accompagner de la définition au déploiement de votre projet SD-WAN. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

Nous accompagnons actuellement le GIE Astrimmo, la CACG, Groupama d’Oc et l’ASP (Agence de Services et de Paiement de l’État) dans le cadre d’étude d’opportunités SD-WAN et/ou la rédaction de leurs marchés.


À lire également 
: Comment réussir son projet réseau sans fil Wi-Fi ?

*https://www.gartner.com/en